Chronique L’Écho des morts de Johan Theorin

Marie Hirigoyen Librairie Le Jardin des Lettres, Craponne

Öland, une île suédoise de la côte Est. Le domaine d’Åludden, une grande maison de bois, se dresse sur le rivage. Elle a été construite au milieu du XIXe siècle pour loger le gardien des phares érigés juste en face, avec le bois d’épave et la cargaison de poutres d’un bateau de Hambourg, précipité sur la grève par « un mur blanc de neige et de glace », une tempête d’une violence rare. Pour calmer les âmes des marins noyés, dont il redoute les cris, le bâtisseur des phares décide d’aménager une petite chapelle dans le grenier de la grange. Et 150 ans plus tard, Joakim, le nouveau propriétaire, après avoir appris la noyade mystérieuse de sa femme, découvre cet oratoire où se rassemblent les âmes sans sépulture. Guetter, respirer l’ombre de Katrine l’aide à adoucir son désarroi tandis que ses enfants apprivoisent l’absence de leur mère. À travers leur passé familial et les souvenirs des vieux pêcheurs, il essaie de faire la lumière sur cette mort brutale.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@