Chronique L’Espionne de Tanger de Maria Duenas

Par Marie Hirigoyen, Librairie Le Jardin des Lettres, Craponne


Mystère, espionnage, passion, haute couture et trahison… 
De l’Espagne coloniale marocaine à Madrid cadenassée par Franco, un roman fleuve glamour et palpitant !


Dans un quartier populaire de Madrid où l’on pressent déjà les troubles de la guerre civile, Sira apprend le métier de couturière et envisage un avenir tranquille avec son fiancé. Sa rencontre fortuite avec Ramiro, beau parleur irrésistible, l’amène à tout quitter et à partir avec lui à Tanger, ville riche de promesses pour un ambitieux peu scrupuleux. Elle s’effondre quand il l’abandonne, mais elle a 20 ans et du talent. Une contrebandière au grand cœur l’aide à ouvrir un atelier de haute couture. L’amitié avec une Anglaise de la meilleure société l’entraîne, à sa demande, à lui rapporter les confidences de ses clientes allemandes. Le renseignement anglais s’active en effet pour freiner l’alliance entre Hitler et Franco. Dès lors, Sira, prisonnière d’un engrenage qui la maintient dans la clandestinité, se trouve prise entre deux feux pendant des années et on la verra faire preuve d’ingéniosité et de courage dans la transmission des informations. Elle taille comme personne une robe dans un coupon d’ottoman ou de soie rouge et trace, en morse, ses messages secrets sur des patrons de couture. Ce roman s’avère plus éclairant qu’il n’y paraît sur la fin du protectorat espagnol au Maroc et les premières années du franquisme.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@