Chronique Mal de pierres de Milena Agus

  • Milena Agus
  • Traduit de l'italien par Dominique Vittoz
  • Coll. «Piccolo»
  • Liana Levi
  • 05/11/2020
  • 126 p., 10 €

Marie Hirigoyen Librairie Hirigoyen (Bayonne)

Une femme revient sur les événements de sa vie par la voix de sa petite-fille. Commence alors le portrait d’un être singulier à qui l’amour se refuse étrangement. Dans la société sarde de la première moitié du XXe siècle, elle est perçue comme différente et on la marie malgré elle. Souffrant de problèmes rénaux, elle part en cure sur le continent. Survient une rencontre miraculeuse qui va aimanter toute sa vie future. Le tour de force de Milena Agus tient à une narration précise où le secret affleure de biais, au fil du texte, sans se dévoiler complètement, jusqu’au moment où... Elle raconte aussi une île pauvre, terre d’immigration où l’irrationnel n’est jamais loin, où le corps des femmes, parfois aux marges de la folie, brûle de briser le carcan. Tandis qu’au détour d’une rue tortueuse de Cagliari bombardée puis reconstruite, de brusques échappées sur la Méditerranée nourrissent les rêves vers l’horizon.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@