Littérature française

Didier Van Cauwelaert

Jules

Chronique de Nathalie Iris

Librairie Mots en marge (La Garenne-Colombes)

Qui est Jules ? La couverture du roman de Didier Van Cauwelaert ne laisse pas planer le doute : Jules est un chien. Mais pas n’importe quel chien, il est guide d’aveugles. En l’occurrence, il guide Alice, sa maîtresse, une superbe jeune femme. Tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes, si Alice n’avait pas décidé de se faire opérer pour recouvrer la vue. Jules n’en a pas conscience, tout comme le narrateur de notre histoire, Monsieur Macaron (celui qui vend des macarons dans une petite roulotte à l’aéroport d’Orly). Si bien que lorsque Monsieur Macaron tombe éperdument amoureux d’Alice et se met en quête de la retrouver, il se lance en quête… d’une aveugle avec chien. Oui mais Alice n’est plus aveugle, et Jules ne travaille plus avec Alice. Ainsi commence une course-poursuite entre Alice, Jules et Monsieur Macaron. Quiproquos, enquêtes sur le terrain, traversée de la France du nord au sud : le lecteur halète autant que les protagonistes. Didier Van Cauwelaert confirme son sens inné de la comédie qui, doublé d’un talent de raconteur d’histoires, séduira tous les lecteurs.

NULL
illustration

Les autres chroniques du libraire