Chronique Histoires sans issue de T.C. Boyle

  • T.C. Boyle
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Bernard Turle
  • Grasset
  • 14/03/2012
  • 396 p., 20.50 €

Par Nathalie iris, Librairie Mots en marge, La Garenne-Colombes

Histoires sans issue de T. C. Boyle est un recueil de nouvelles presque toujours décapantes, jamais complaisantes, souvent exaltantes.

Voici un recueil de nouvelles qui ne laisse pas indifférent et qui vaut largement la peine d’être parcouru. T. C. Boyle met en scène des personnages très caricaturaux dans leur originalité comme dans leur banalité. À chaque nouvelle, le lecteur oscille entre le rire et les larmes et ne peut s’empêcher de sourire cruellement à la causticité de certains passages. Treize histoires assez différentes dans lesquelles on plonge immédiatement. Par exemple la nouvelle « Contact direct » : une femme prend rendez-vous chez un chirurgien esthétique qui lui injecte du botox ; puis l’histoire se pimente d’une attirance de la cliente pour son médecin, ce qui va pousser l’amoureuse botoxée à inviter ce dernier au théâtre. La suite est à la fois jubilatoire et implacable, nous pourrions presque en tirer une sorte de morale, à condition de savoir où placer la morale. Et que dire de l’histoire de ce couple qui se met en tête de cloner son lévrier afghan et de l’éduquer à l’identique de l’original… T. C. Boyle déborde d’inventivité, d’extravagance aussi. Mais pas une seule faute de goût ! Jamais on ne s’ennuie, jamais on ne reste sur sa faim, le style est vif et précis.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@