Chronique L’Audience de Oriane Jeancourt Galignani

NATHALIE IRIS, Librairie Mots en marge, La Garenne-Colombes

Une femme se retrouve sur le banc des accusés au motif qu’elle a voulu vivre une forme de liberté non autorisée. Professeur de mathématiques dans un lycée américain, la quarantaine, mère d’un garçonnet de 7 ans, son mari est parti combattre en Irak. Debbie est encore jeune et jolie, assez pour plaire à quelques-uns de ses étudiants, tous majeurs. Elle va en profiter, s’octroyer du plaisir avec certains d’entre eux, en toute liberté, en toute inconscience, aussi. C’est compter sans le qu’en-dira-t-on de cette petite bourgade texane. Coucher avec ses étudiants, même majeurs et consentants, c’est mal vu… pire, c’est considéré comme un délit.
Oriane Jeancourt-Galignani décrit minutieusement le procès de Debbie : sept jours d’accusations, sept jours de témoignages vont accabler cette femme, qui se défend à peine. Voici un livre passionnant, qui en dit long sur le puritanisme américain, l’étroitesse d’esprit et le jugement moral. Un livre qui se lit avidement. Debbie sera-t-elle condamnée pour avoir pris du plaisir ? La sentence est à la fin du livre…

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@