Chronique Le Grand Cœur de Jean-Christophe Rufin

NATHALIE IRIS, Librairie Mots en marge, La Garenne-Colombes

Voici un roman qui parle de cœur dans tous les sens du terme. Tout l’art de Jean-Christophe Rufin est de nous faire découvrir un personnage dont le nom recèle une multitude d’évocations, mais souvent de manière floue… Jacques Cœur ? Ah oui, ce bourgeois qui a vécu à la charnière du Moyen Âge et de la Renaissance. Mais qui était-il, déjà, quel rôle a-t-il joué ? C’est à ces questions que répond Jean-Christophe Rufin en retraçant l’épopée de ce fils de fourreur observateur et opiniâtre, au nom prédestiné. Jacques Cœur est né vers 1 400 à Bourges et est mort en 1456 sur l’île de Chios, pourchassé par ses ennemis. Fils de fourreur, il accompagne souvent son père au cours de ses livraisons de pelisses aux nobles de la région. Ce qu’il observe alors le marque profondément : la manière dont les puissants traitent son père et le mépris dont ils font preuve à son égard le révoltent. C’est ainsi qu’il décide très tôt que sa vie sera différente. Il voyagera, fera fortune et, en quelque sorte, vengera son père…

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@