Chronique Oublier Klara de Isabelle Autissier

Nathalie Iris Librairie Mots en marge (La Garenne-Colombes)

Oublier Klara est un roman fascinant : un secret de famille qui se déroule à l’époque stalinienne et que l’on n’est pas près d’oublier !

Pour qui ne connaîtrait pas Isabelle Autissier, petit rappel biographique : c’est la première femme à avoir accompli un tour du monde à la voile en solitaire. Elle est l’auteure de romans, de contes pour enfants et d’essais. Elle est également Présidente de la fondation WWF France pour la protection de la nature et des animaux. Dans son dernier roman, Isabelle Autissier nous emmène à Mourmansk, une ville russe au nord du cercle polaire. C’est une ville portuaire où la vie est difficile car le climat est extrêmement rude et la ville bétonnée particulièrement laide. Il faut avoir du courage pour y vivre. Iouri, un des héros de cette histoire, y a passé son enfance puis a émigré aux États-Unis dès qu’il a pu. Le roman commence alors que Iouri, la trentaine, se voit contraint de revenir à Mourmansk au chevet de son père mourant, sur la demande de ce dernier. Iouri a fui non seulement Mourmansk, mais aussi son père violent et un destin qui n’était pas fait pour lui. Or si son père l’appelle dans de telles circonstances, c’est pour lui demander d’enquêter pour savoir ce qu’est devenue Klara, sa mère et la grand-mère de Iouri. En effet, Klara a été arrêtée un beau matin par la police de Staline et nul ne sait ce qu’il est advenu de cette femme. Iouri décide, autant pour lui que pour répondre à l’appel de son père, d’élucider le mystère de la disparition de Klara. Isabelle Autissier signe là un roman extrêmement documenté sur l’époque stalinienne, tout en menant le récit avec brio. Elle mêle ainsi la Grande Histoire et une histoire familiale, fait alterner les voix de chacun de ses personnages sans jamais lasser ni perdre le lecteur. Et, bien sûr, parce que c’est la grande Isabelle Autissier, tout le livre est parcouru de scènes de nature et de mer particulièrement réussies. Un livre à côté duquel il ne faut surtout pas passer.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@