Chronique La Grande Arche de Laurence Cossé

Nathalie Iris Librairie Mots en marge (La Garenne-Colombes)

Pour ceux qui ne le sauraient pas, la Grande Arche est l’édifice qui termine l’axe de la Défense, dans la continuité de la Concorde et de l’Arc de Triomphe. Son histoire est fascinante. En 1983, François Mitterrand lance un concours d’architecture pour sa réalisation. Ce concours est gagné par un architecte danois alors totalement inconnu, Otto Spreckelsen. Celui-ci commence alors à travailler de concert avec les spécialistes français du bâtiment. Très vite, les relations se dégradent. Spreckelsen est un original, par ses manières et par ses méthodes. Surnommé « l’architecte en sandales », il se heurte à l’incompréhension, aux jalousies et aux « petits arrangements » de ses soi-disant collaborateurs français qui prennent un malin plaisir à lui mettre des bâtons dans les roues. C’est cette histoire que raconte avec force détails Laurence Cossé, grâce à une documentation très fournie et minutieusement collectée. Une histoire méconnue qui se lit comme un roman et qui finit en tragédie. Un très grand moment de plaisir pour les curieux.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@