Chronique Lou Pilouface, t. 1 de François Place

Aurélia Durandal Librairie L’Œil au vert (Paris 13e)

Saluons l’arrivée d’une nouvelle héroïne dans les séries pour jeunes lecteurs. Il s’agit de Lou Pilouface, petite chatte malicieuse et intrépide quand il s’agit d’affronter une monstrueuse bête poilue dévoreuse de... bonbons. Avec elle, l’aventure est au rendez-vous. Pour notre plus grand plaisir.

Quelle n’est pas la surprise de Boniface Pilouface quand il découvre la lettre de sa sœur, la truculente Paméla Pilouface. En effet, celle-ci devant partir en tournée lui confie sa fille. Or, le capitaine du Coriace n’a aucune envie de s’embarrasser d’une enfant. Il s’empresse de la débarquer et de mettre les voiles, mais la petite est rusée et, quand il la découvre endormie dans sa cabine, il est trop tard pour faire demi-tour. Bientôt, le Coriace est rappelé à sa tâche de remorqueur. Il reçoit des signaux de détresse venus d’un cargo. Talonné par son ennemi juré Gédéon le Brutal, Boniface vole au secours du Belphégor, certain que la fortune sera au rendez-vous. Pourtant, le cargo lui réserve quelques surprises. D’abord, il s’agit d’un vaisseau fantôme, et puis il y a ces bruits étranges venus de la cale qui terrifient les mousses du Coriace. Mais il en faut plus pour inquiéter Lou, déterminée à comprendre ce qui se trame là-dessous. Boniface ne tarde pas à faire connaissance avec le capitaine du Belphégor, lequel est ravi de lui raconter l’aventure de son cargo. Un bateau qui naguère transportait le plus original des trésors, des tonnes de guimauve et de caramels mous. Mais voilà que le Belphégor est pris d’assaut par une monstrueuse bête poilue qui dévore tout ce que le navire contient de bonbons et qui devient furieuse lorsque ces denrées viennent à manquer. C’est d’ailleurs cette créature qui vocifère au fond de la cale et avec laquelle Lou, qui n’a pas perdu de temps, ne tarde pas à nouer connaissance. Si elle ne peut la calmer avec ses quelques caramels, elle peut néanmoins sauver son oncle. Car les forbans de l’Étoile de fer, le remorqueur de Gédéon, ont envahi le Belphégor et menacent de tout faire sauter. Lou jette ses bonbons sur l’Étoile de fer, vers lequel la bête se précipite, entraînant à sa suite Gédéon et son équipage. Ouf, tout est bien qui finit bien pour le Coriace. Quant au Belphégor, il coule, comme tout bon vaisseau pirate. Grâce à son courage, Lou sera de la partie pour de nouvelles aventures. François Place, que l’on connaît déjà pour ses albums et ses romans, compose une réjouissante série au parfum d’aventure. Mais il ne faut pas oublier non plus l’humour, qui offre un savoureux contrepoint à l’intrigue, et les illustrations tout en couleurs de l’auteur, qui en renforcent la vivacité. Vous l’aurez compris, l’espiègle et futée Lou Pilouface est en passe de devenir la future héroïne des lecteurs débutants.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@