Chronique Marcel et Giselle de Natali Fortier

Aurélia Durandal Librairie L’Œil au vert (Paris 13e)

Marcel et Giselle sont les enfants d’Eustache. Un jour, n’en pouvant plus d’entendre leur père gémir, ils décident de partir. Passée une forêt inquiétante, ils se réveillent dans un lieu étrange où tout n’est que couleurs et délices sucrés. Des animaux les guident jusqu’à la maison d’Armande. Marcel, méfiant, ne tarde pas à découvrir que cette étrange femme est en réalité une ogresse. Heureusement Eustache et Marguerite, leur voisine, les retrouvent et les sauvent. À sa manière, Natali Fortier se réapproprie l’histoire de Hansel et Gretel qu’elle transforme en une histoire profonde et drôle. Le texte vient se placer en regard des images sur lesquelles le lecteur se concentre comme s’il était au théâtre. S’il peut être impressionné par une végétation tout en anamorphose, il est aussi amusé de la malice des héros ou du texte dans lequel se glissent quelques tournures de phrases canadiennes qui lui donnent une dimension cocasse et savoureuse à déclamer.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@