Chronique Le Grillon de Tristan Kœgel

Aurélia Durandal Librairie Liragif (Gif-sur-Yvette)

Alors que l’actualité africaine est plus brûlante que jamais, un roman vient mettre en lumière un aspect peu connu des violences faites aux enfants. Comment un jeune garçon enlevé par des pirates peut-il grandir ?

Mostéfa attend sa punition dans le couloir. Il a frappé Abdel. Il n’aurait pas dû l’énerver en se déguisant en pirate. Que connaît-il aux pirates ? Mostéfa, lui, sait que ce ne sont pas des barbus à jambe de bois et perroquet. Ce sont des hommes prêts à tout, capables des pires violences. Mostéfa sait. Il les a côtoyés. L’attente, ici, est prétexte au souvenir. Mostéfa se remémore le temps où, après l’assaut donné au bateau de fortune de ses parents, des pirates l’ont enlevé. Pour Samatar, celui qui le prend sous son aile, il devient Le Grillon. Dès lors, sa vie d’avant n’existe plus, tandis que l’actuelle se réduit à peu de chose. Notre petit bonhomme se trouve bien seul sur ce bateau, microcosme d’une société hiérarchisée et brutale. Ses seuls espaces d’enfance sont les escales à terre où la rencontre avec une femme lui apporte un peu de douceur, et le livre que lui a laissé Samatar. Il y découvre Dress, l’image d’une petite fille à la robe rouge qui l’accompagne dans son univers imaginaire. Lorsqu’enfin il échappe à la violence sanguinaire d’Aakalon, il est recueilli dans une institution pour enfants où il doit réapprendre à vivre. Ici, on ne peut s’exprimer avec les poings, il faut respecter un règlement. C’est Abdel qui, avec son humour et sa joie de vivre, permettra à Mostéfa de s’adapter à sa nouvelle vie. Que la réapparition soudaine du chef des pirates est cependant sur le point de menacer. Nul ne reste indifférent à lecture de ce roman qui attire notre attention sur un fléau contemporain vécu de l’intérieur par les personnages, et notamment à travers la voix insolite du héros. Le Grillon émeut par sa candeur et son ignorance des codes des adultes. Élevé dans un monde où la violence est la règle, il trouve le moyen de la contourner en s’accrochant à un père de substitution qui lui fait le plus beau cadeau qui soit : un livre.

Télécharger un extrait du livre Le Grillon

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@