Chronique Loup un jour de Céline Claire

Aurélia Durandal Librairie Chantelivre (Paris 6e)

Un jour, le loup cessa d’être le prédateur que l’on connaît : aux trois petits cochons, il prit la paille, le bois et la marmite, au chaperon rouge et à Pierre du beurre et du chocolat. Mais que voulait-il faire de tout ça ? Un gâteau pardi ! Ce n’est toutefois que le dessert… L’album invite à deviner le plat de ce dîner auxquels les personnages des contes se sont rendus, alléchés par l’odeur du gâteau. Après tout, un loup est un loup. Jolie surprise que cet album tout en subtilité, qui invite les lecteurs à revisiter les contes bien connus des enfants. Un livre qui rappelle aussi La Soupe au caillou (Milan Jeunesse). Soupe au caillou où le loup réussirait à prendre dans son escarcelle tous les personnages qui, d’ordinaire, lui échappent. L’effet de surprise est amplifié par le ton du texte un poil ironique, ce qui s’accorde aux illustrations composées de collages, où les personnages ont des allures de marionnettes et où le loup n’apparaît jamais en entier. Suggéré, il est encore plus effrayant… pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@