Chronique La Couleur de l’eau de Kerry Hudson

Aurélia Durandal Librairie L’œil au vert (Paris 13e)

Dave est vigile dans un magasin de luxe londonien. Il remplit parfaitement sa tâche. Pourtant, il va laisser partir Alena, une jeune femme d’origine russe qui a volé des chaussures. S’il ne comprend pas ce qui l’a touché en elle pour agir ainsi, il est encore plus surpris de la trouver devant le magasin à l’attendre le soir-même. La Couleur de l’eau est le récit d’une histoire d’amour où chaque instant est un combat, mais que les héros vont mener avec dignité. De manière incroyable, Kerry Hudson donne à voir ceux qui sont toujours dans l’ombre, classes sociales les plus modestes, immigrés. Elle les incarne avec une telle authenticité qu’ils deviennent vivants pour nous et que l’on souffre et espère avec eux. À la manière d’un Ken Loach pour le cinéma, Kerry Hudson dépeint une certaine réalité de son pays. Avec talent et sans jamais céder au misérabilisme ou à la mièvrerie, elle fait de Dave et d’Alena des héros modernes aux prises avec un questionnement universel qui touche au cœur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@