Chronique Le Génie de la lampe de poche de Émilie Chazerand

Céline Bouju Médiathèque Sud (Le Mans)

Vladimir Poulain, dix ans, est en colère. Sa mère l’a inscrit pour une colonie de vacances sans lui demander son avis. Vaincu et abattu, il est envoyé en pleine nature, en plein cauchemar, au camp « La joie dans les bois ». Ni le directeur Nicolas Fontanelle, ni les autres animateurs, pas plus que les enfants présents, n’inspirent confiance à Vladimir. Pour lui, maniaque de la propreté, c’est l’horreur. Vladimir s’adapte tant bien que mal à ce nouvel environnement, essaie de ne pas vomir les repas originaux préparés par Waltraud, la cuisinière allemande sosie du Père Fouettard et surtout, de survivre aux activités proposées, limite dangereuses comme la baignade dans la rivière remplie de poissons morts. Vladimir croit avoir touché le fond, seul dans sa tente, quand un génie sort de sa lampe… de poche ! Mais le garçon a la poisse car ce génie ne maîtrise pas vraiment la magie. Scènes hilarantes, dialogues désopilants et personnages comiques, que d’humour dans ce « Pépix » ! On rit à chaque page.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@