Chronique Histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle de Hervé Giraud

Céline Bouju Librairie Doucet (Le Mans)

Ce roman interpelle d’entrée de jeu avec sa couverture psychédélique et son titre à rallonge. Ensuite, quand débute la lecture, on découvre un style tout en maîtrise que l’on doit peu à peu apprivoiser. Enfin, on peut plonger dans cette histoire un peu farfelue aux côtés de Rubens, un adolescent en perte de repères. Depuis tout petit, Rubens semble toujours dans la lune, contrairement à Cali, sa sœur, qui a bien la tête sur les épaules. Mais Cali, son double, son tout, tombe gravement malade. Au même moment ou presque, leur chien adoré prend la fuite, courant comme toujours après sa fichue balle. Alors Rubens se dit que s’il parvient à retrouver son chien, il parviendra aussi à rétablir l’équilibre de sa famille et à sauver Cali. Commence alors pour lui une quête improbable avec pour seul moteur un espoir un peu fou. Hervé Giraud réussit à écrire une histoire originale et décalée, chargée d’émotion pure. Ce texte est d’une puissance incroyable

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@