Chronique La Couverture de Jane de Arthur Miller

Céline Bouju Librairie Doucet (Le Mans)

Comme beaucoup de tout-petits, Jane possède un doudou qu’elle aime avoir près d’elle et qui la rassure : une couverture rose, toute douce, toute chaude qu’elle appelle « sa ture ». Le temps passe, Jane grandit et gagne en autonomie. Cependant, sa couverture reste un repère auprès duquel Jane trouve toujours du réconfort… Pourtant, Jane délaisse chaque jour un peu plus son petit bout de tissu. La fillette continue de grandir, va maintenant à l’école et sa couverture, au fil des années, s’est abîmée. Jane doit accepter de s’en séparer. Publié en 1963, ce texte méconnu est le seul à destination de la jeunesse écrit par Arthur Miller. Aujourd’hui comme hier, cet album reste empreint de la tendre nostalgie de l’enfance qui s’achève. L’auteur a su saisir à la perfection toutes ces choses qui font que les enfants apprennent à devenir grands. Sandrine Bonini offre un nouveau visage à la petite Jane et lui crée un univers tout en délicatesse.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@