Chronique Rêve de neige de Sibylle Delacroix

Céline Bouju Bibliothèque de La Chapelle-Saint-Aubin

En cette fin d’année, nous avons plus que jamais besoin de douceur, de tendresse, mais aussi d’un peu de magie. C’est tout cela réuni que nous offre Sibylle Delacroix dans son nouvel album Rêve de neige qui paraît aux éditions Bayard Jeunesse. Un beau cadeau à partager.

Demain, c’est Noël. Ulysse et Lucie espèrent très fort une chose : de la neige. Viendra-t-elle saupoudrer de blanc cette période de l’année si particulière ? Et voilà que Lucie reçoit un colis de la part de sa marraine qui vit en Islande : une boule à neige ! Elle est si jolie et la petite maison sur le socle en son milieu ressemble à la leur. Lucie se couche, ravie, mais peine à s’endormir. Le sommeil, en cette veille de fête, tarde à venir. Elle secoue sa boule à neige et… des flocons se mettent à tomber dans la chambre. Ulysse et Lucie n’en reviennent pas ! Bientôt, une fine couche se dépose sur les meubles et couvre le sol. Bonhomme de neige au pied du lit, glissade dans l’escalier, bataille de boules de neige dans le salon, les enfants ne manquent pas d’idées et s’en donnent à cœur joie, le bonheur se lisant sur leurs petits visages ronds. Les deux silhouettes en pyjama rouge laissent leurs empreintes et cavalent dans la maison grise et endormie. Et puis… Lucie ouvre un œil. Elle est de retour dans son lit. La fête est finie, le rêve est terminé. Mais le jour qui se lève réserve une belle surprise, bien réelle cette fois-ci : il a neigé ! Et les enfants vont pouvoir à nouveau en profiter. Sibylle Delacroix n’a pas son pareil pour croquer l’enfance et immortaliser les moments marquants de la vie des plus petits. Ses histoires et dessins sont toujours empreints de bienveillance et de tendresse. Ici encore, la magie opère et l’autrice-illustratrice s’empare à la perfection des attitudes et mimiques enfantines pour des scènes saisissantes de réalisme, même si elles sont fantasmées. Son dessin crayonné reconnaissable entre mille, rehaussé ici de rouge, apporte beaucoup de douceur et un éclat tout particulier à la neige qui parsème les pièces de la maison. Alors que l’ensemble de l’album se passe dans l’obscurité, en pleine nuit, il se dégage au fil des pages beaucoup de joie et de vie. Au réveil, à l’instar de Lucie, on a cette sensation d’avoir vécu un moment magique, hors du temps, dans un conte de Noël. L’ambiance hivernale, feutrée, sombre mais joyeuse nous enveloppe et nous réconforte, suspendant le temps, comme dans un rêve, dans la petite boule à neige de Lucie.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@