Chronique La Petite Romancière, la star et l’assassin de Caroline Solé

Céline Bouju Librairie Doucet (Le Mans)

Après l’excellent La Pyramide des besoins humains (L’École des Loisirs), Caroline Solé se pose une nouvelle fois en fine observatrice des dérives et travers de notre société actuelle. Sans être moralisateur, ce roman met en exergue la virtualité des relations et l’importance excessive accordée aux apparences à travers le portrait de trois adolescents réunis par une enquête de police, prétexte au récit de leur rencontre. Il y a tout d’abord Chely ou Cheyenne, une jeune fille renfermée et mal dans sa peau qui a décidé de mettre fin à ses jours. Ensuite Tristan qui a un passé trouble dont nous ne saurons pas grand-chose mais qui a des secrets à enterrer. Et enfin, cette jeune actrice à qui on a volé son adolescence et qui évolue dans un univers de rêve apparent qu’elle n’a pas choisi. Ces trois âmes en peine vont entrer en collision, nous amenant à nous interroger sur les préoccupations des uns et des autres. C’est un roman assez court mais qui foisonne de pistes de réflexions très justes sur le monde qui nous entoure.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@