Chronique Cendres de Johanna Marines

Céline Bouju Médiathèque Sud (Le Mans)

Cendres… comme ces pluies qui noircissent les rues et rendent l’atmosphère de ce Londres de la fin du XIXe siècle irrespirable. L’ambiance du roman, elle aussi, est suffocante et pesante. L’auteure noue une intrigue complexe qui nous mène tour à tour dans la misère des ruelles malfamées de la ville et dans le monde privilégié des diamantaires. Dans ces deux milieux, viciés l’un comme l’autre, nous croisons la route de Nathaniel qui s’inquiète de la disparition de Luna, sa sœur d’adoption, celle d’Agathe qui, pour sauver sa mère, va mettre sa vie en danger, et celle d’Archibald, personnage aussi fascinant que troublant. En parallèle, l’inspecteur Abberline, aux méthodes discutables, tente d’arrêter l’assassin qui sème la terreur dans la ville. Mêlant suspense et intrigue amoureuse dans un univers steampunk, Cendres est un roman sombre, inattendu et captivant qu’il est difficile de lâcher.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@