Chronique Milly Vodovic de Nastasia Rugani

Céline Bouju Médiathèque Sud (Le Mans)

Les Vodović ont quitté la Bosnie pour fuir la violence et la mort. À Birdtown, petite ville américaine où ils pensaient trouver refuge, on les rejette, eux, les étrangers. La haine va conduire au pire : Almaz, le frère de Milly, est tué. Par qui ? Personne ne veut parler. Milly, effondrée, va tenter de le découvrir, cherchant un sens à ce qui n’en a plus, se rapprochant des mauvaises personnes et s’évadant dans un monde peuplé de créatures fantastiques issues des récits inquiétants de Daisy Woodwick, auteur local, dont l’œuvre plane sur le roman et semble vouloir, par moments, l’engloutir complètement. Milly sortira-t-elle indemne de cette troublante quête de vérité ? Ce roman déroutant à l’onirisme omniprésent mêle le réel et l’imaginaire tant et si bien qu’on finit par perdre un peu pied, comme Milly, sa touchante héroïne. Mais Nastasia Rugani veille à nous rattraper, sans cesse, grâce à son écriture poétique, sensible et saisissante.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@