Chronique La Frontière du loup de Sarah Hall

Charlène Busalli Librairie du Tramway (Lyon)

Spécialiste des loups, Rachel Caine suit de près une meute en liberté dans une réserve indienne de l’Idaho. Jusqu’au jour où Thomas Pennington, comte fantasque et personnage britannique influent, lui propose de prendre la tête d’un projet visant à réintroduire le loup gris en Grande-Bretagne. Rachel hésite : les loups ne seront qu’en semi-liberté et le dernier ayant officiellement été abattu en 1860, la population risque de ne pas voir d’un bon œil la réintroduction du prédateur. À l’heure du référendum sur l’indépendance écossaise, elle finit par s’installer dans un cottage du Cumbria. Son retour en Angleterre est l’occasion de se rapprocher de son frère avec qui elle était en froid. D’autant qu’elle se retrouve enceinte après une aventure d’un soir… Il est rare de lire un roman qui interroge dans un même élan autant d’aspects de nos vies intimes et collectives : comme les loups, nous aspirons tous à occuper un territoire qui nous corresponde, un chez-soi métaphorique et géographique.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@