Chronique Une comédie des erreurs de Nell Zink

  • Nell Zink
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Charles Recoursé
  • Coll. «Coll. « Cadre vert »»
  • Seuil
  • 18/08/2016
  • 368 p., 21.50 €

Charlène Busalli Librairie du Tramway (Lyon)

Peggy Vaillaincourt est étudiante à Stillwater College. Lesbienne et passionnée de théâtre, rien ne la prédisposait à tomber amoureuse de son professeur de poésie. Surtout quand on sait que ce dernier, Lee Fleming, est lui-même connu pour ses frasques homosexuelles. Pourtant, c’est le coup de foudre immédiat et réciproque. Après quelques mois de torrides ébats, Peggy tombe enceinte et doit arrêter ses études pour épouser Lee. Elle donne naissance à un garçon, Byrdie, puis à une fille, Mireille. Sans surprise, le couple finit par s’autodétruire en plein vol. Peggy prend alors la fuite avec sa fille, direction le Sud, où elle trouve refuge dans une cabane au milieu des marais, qu’elle retape pour pouvoir vivre cachée de son mari. Afin que ce dernier ne puisse pas la retrouver, elle usurpe l’identité d’une femme noire et de sa fille décédée. Mireille est blonde comme les blés, mais qu’importe, nous sommes en Virginie dans les années 1960, où même une blonde aux yeux bleus peut être noire, patrimoine génétique à l’appui. Le premier roman de Nell Zink est une satire érudite et hilarante de la société américaine, servie par une superbe traduction du talentueux Charles Recoursé. À lire de toute urgence !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@