Chronique Nécropolis 1209 de Santiago Gamboa

  • Santiago Gamboa
  • Traduit de l’espagnol (Colombie) par François Gaudry
  • Coll. «Coll. « Bibliothèque hispano-américaine »»
  • Métailié
  • 09/09/2012
  • 412 p., 22.50 €

Par Coline Hugel, Librairie La Colline aux Livres (Bergerac)

C’est à un bien curieux Congrès International des Biographes et de la Mémoire que nous convie Santiago Gamboa, à travers un sympathique écrivain qui sort tout juste d’une très longue maladie. D’abord intrigué puis flatté, notre narrateur se demande bien pourquoi il est invité à cette grand messe des lettres : « arrivé à ce point, je perdis la notion de la réalité, car les invités et leurs vies bizarres semblaient sortis de livres de Tennessee Williams, […] mais je me suis dit aussi : ma place est là, en fin de compte, avec ma maladie, ma solitude et mes romans. » Antiquaire, bibliophile, historien, mais aussi actrice porno ou ex-pasteur évangélique, ex-drogué, ex-détenu, tous se retrouvent dans un hôtel naguère magnifique de Jérusalem pour participer à cet étrange congrès. Gamboa a trouvé là un excellent motif pour nous servir une galerie de personnages truculents, nous conduisant peu à peu vers l’absurde et la folie au sein d’une ville mythique qui menace de s’autodétruire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@