Chronique Ta mère de Bernardo Carvalho

  • Bernardo Carvalho
  • Traduit du portugais (Brésil) par Geneviève Leibrich
  • Coll. «Coll. « Bibliothèque Brésilienne »»
  • Métailié
  • 26/08/2010
  • 216 p., 17 €

Par Coline Hugel Librairie La Colline aux Livres (Bergerac)

L’histoire se passe en Russie, sur fond de guerres, celle qui se passe en Tchétchénie, celles qui se trament au sein des familles, celles que mènent les femmes pour sauver leurs fils soldats, avec l’aide du Comité des Mères de Soldats. Et pourtant, c’est bien une histoire d’amours que Carvalho relate. L’amour maternel, le premier, le plus important, le plus destructeur quand il s’éteint. Les liens du sang semblent être pour l’auteur l’essence même de cet amour inexplicable, celui qui pousse à tout, même à aller à l’encontre de ce qu’il faudrait faire, de ce que nous dicte la société.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@