Chronique L’Oiseau canadèche de Jim Dodge

  • Jim Dodge
  • Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jean-Pierre Carasso
  • Cambourakis
  • 10/11/2011
  • 118 p., 10 €

HUGEL COLINE, Librairie LA COLLINE AUX LIVRES, Bergerac

Ce petit bijou paru en novembre et passé beaucoup trop inaperçu, est un grand moment de rire, de tendresse et d’intelligence. Porte-parole de la contre-culture américaine, Jim Dodge y conte la relation de Pépé Jake avec son petit-fils Titou, qui perd tragiquement ses parents alors qu’il est encore tout petit. Élevé par ce grand-père un peu maboul, joueur invétéré, détenteur de la recette pour distiller le Vieux Râle d’Agonie (sacré whisky !), Titou fera son apprentissage de la vie en posant des clôtures (sa passion), en chassant le sanglier (particulièrement le terrible Cloué-Legroin) et en allant au cinéma avec la fameuse Canadèche… Pilier de la maisonnée, Canadèche n’est franchement pas un oiseau comme les autres : « quand elle fourrait la tête sous son aile, c’était que son interlocuteur, ce qu’il venait de dire et tout le reste en ce bas monde pouvaient aller se faire cuire un œuf... » Conte humaniste, fable écologique ou farce, chacun trouvera son bonheur dans L’Oiseau Canadèche et ressortira de sa lecture le cœur léger et le sourire aux lèvres !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@