Chronique Miss Jane de Brad Watson

  • Brad Watson
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marc Amfreville
  • Coll. «En lettres d’ancre»
  • Grasset
  • 05/09/2018
  • 384 p., 22 €
NULL

Isabelle Theillet Librairie Mots & Motions (Saint-Mandé)

Dernière d’une fratrie, Jane Chisolm naît en 1915, quelque part dans une ferme du Mississippi. En l’aidant à sortir du ventre de sa mère, le docteur Thompson, deuxième grand personnage de ce roman, découvre immédiatement la malformation qui handicapera Jane sa vie durant. C’est tout simplement le récit de cette vie qui nous est relaté dans une langue magnifique. Brad Watson a travaillé près de treize ans sur cet ouvrage en s’inspirant largement de sa grand-tante et en puisant dans ses souvenirs de la ferme où a vécu sa mère. « Jamais on n’aurait cru qu’une personne affligée d’une telle malformation fût ou pût être joyeuse. » Rien de triste ni de sinistre dans ce très beau texte. Jane est un personnage lumineux et Brad Watson en fait une héroïne simple, touchante et inoubliable.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@