Chronique Hôzuki de Aki Shimazaki

Isabelle Theillet Librairie Mots & Motions (Saint-Mandé)

Aki Shimazaki est unique en son genre. Née au Japon, elle vit à Montréal et écrit ses textes en français en les saupoudrant de mots japonais. Elle ne sait construire que des pentalogies, mais chaque volume se lit indépendamment. La première série, Le Poids des secrets, évoquait l’Histoire du Japon, tandis que la suivante, Au cœur du Yamoto, se situait en entreprise. Hôzuki est le deuxième volume de son nouveau cycle, qui évoque la vie amoureuse au Japon. Mitsuko vit avec sa mère et son fils Tarô, sourd-muet et métis. Elle tient une librairie d’occasion tandis que, chaque vendredi soir, en cachette, elle se transforme en entraîneuse dans un bar haut de gamme. Jusqu’au jour où une femme très élégante vient avec sa fille acheter des livres. Les enfants sont attirés l’un par l’autre. Mais Mitsuko, qui ne veut se lier avec personne, est sur le qui-vive. Beaucoup de choses sont à découvrir dans ce petit opus : c’est toujours aussi magique et sensible. Du grand art japonais à dévorer sans plus attendre !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@