Littérature française

Anne Serre

Au coeur d'un été tout en or

Chronique de Isabelle Theillet

()

Pour vous parler de ces trente-trois nouvelles brèves, j’ose sortir de son contexte une phrase écrite en 2012 par la journaliste Anne Diatkine dans Libération : « Anne Serre vit dans une maison de fiction où la littérature est la seule réalité possible. » Elle qui voue en effet sa vie à la littérature nous indique que « la plupart des textes rassemblés dans ce recueil commencent par la première phrase d’un ouvrage de ma bibliothèque. Que leurs auteurs en soient ici remerciés. » Et de nous lister vingt-cinq titres ! Ce livre évoque des perceptions toujours décalées, poétiques et originales, donnant à voir les choses de manière non-conformiste. Par exemple, ces deux sœurs ne dormant pas dans le même lit, qui font très souvent les mêmes rêves au même moment et, ce matin-là, ne veulent pas se réveiller « d’un rêve si énorme qu’il était impensable d’en sortir au prétexte de retourner aux occupations quotidiennes ». De purs moments de délice qui nous parlent… d’écriture !

 

illustration

Les autres chroniques du libraire