Chronique Bohemian Flats de Mary Relindes Ellis

Isabelle Theillet Librairie Mots & Motions (Saint-Mandé)

De 1881 à 1968, de la Bavière jusque dans le Minnesota en passant par la guerre de 14-18, laissez-vous emporter dans un tourbillon de personnages et un passionnant voyage culturel, aussi forts que le courant du Mississipi.

Dans ce deuxième roman de Mary Relindes Ellis, qui s’est fait connaître en France avec Wisconsin (10/18, 2008), on suit les trajectoires de deux familles d’Augsbourg. D’une part, les Kaufman, fermiers catholiques et fabricants de bière. D’autre part, les Richter, riches propriétaires d’une manufacture de porcelaine. Leur fils cadet, Herr Professor-Doktor Richter, voyageur érudit, donne des cours privés aux deux plus jeunes fils des Kaufman, Albert et Raimund, et leur inculque une ouverture d’esprit peu commune à l’époque. Albert épouse une des filles de son professeur, Magdalena, qui ressemble à sa mère. Toutes deux possèdent des dons de vision qu’elles cachent pour se protéger de l’opinion d’autrui. Lorsque l’aîné des Kaufman, Otto, individu paresseux habité par la méchanceté, hérite de la ferme et qu’il oblige Raimund à devenir prêtre, ce dernier décide de fuir aux États-Unis. 1896 : Raimund s’installe dans le Minnesota sur le bord du fleuve Mississipi, dans cette zone particulière des Bohemian Flats, où Albert et Magdalena le rejoignent trois ans plus tard. Bohemian Flats foisonne de personnages tous plus attachants les uns que les autres : Tempy, Alzbeta, Aino, le père Boland, et bien d’autres. Par touches rapides et efficaces, l’auteur campe des immigrés courageux, venus de divers coins d’Europe, qui arrivent à cohabiter. Mary Relindes Ellis se montre également très douée pour évoquer les lieux : l’Allemagne du Kaiser, Minneapolis et cette pittoresque zone des Flats au bord du Mississipi, ou encore le Wisconsin du Nord et ses Indiens Chippewa. Enfin, elle nous montre le dilemme qui se présente à ces gens qui ont quitté leur terre d’Allemagne et qui s’engagent dans la guerre de 14-18 en tant que citoyens américains contre leur pays d’origine. Une superbe leçon d’humanité qui ne manquera pas de vous émouvoir.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@