Chronique Au nom du père, du fils et du rock’n’roll de Harold Cobert

Isabelle Theillet Librairie Mots & Motions (Saint-Mandé)

Voilà un joli titre en forme de prière qui nous annonce les thèmes forts de ce nouveau roman d’Harold Cobert : la prière de Victor, fils insupportable et désobéissant (« Mon père, pardonne-moi. Je ne savais pas ce que je faisais toutes ces années »), à son père Christian qu’il va sans doute comprendre un peu tard. Christian est le personnage central. Un personnage sympathique, à l’opposé de Victor. Quelqu’un à qui son propre père a volé son enfance. Un petit gars courageux né dans les années 1950, qui se passionne pour le rock au point de devenir un disc-jockey très réputé des années 1970. Mais il n’y a pas que des histoires de pères et de fils dans ce roman. On y rencontre des mères, comme Geneviève, la mère de Christian, très émouvante, ou Lorraine, épouse de Christian et mère de Victor. Et aussi des copains, des copines, de Paris à la côte basque. Des humains très rock’n’roll se débattant avec leurs démons et en compagnie desquels on regrette de ne pouvoir rester plus longtemps !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@