Jeunesse

Calouan

Touche pas à ma cité

Chronique de Isabelle Theillet

()

« Je vis dans une cité où les vrais nuls sont légion et je survis comme je peux, avec une cape d’invisibilité que j’endosse le plus souvent, comprenez je rase les murs, je ne parle à personne, je ne me mêle à aucun groupe, je n’ai pas d’amis. » Voilà comment Lili-Belle se présente d’emblée. Pourtant, lorsqu’elle comprend que la cité où elle vit est menacée de destruction, son sang ne fait qu’un tour : il faut absolument la sauver ! Aidée de son père et de son copain Arthur (serait-il amoureux de Lili-Belle ?), cette petite jeune fille plutôt asociale nous montre comment elle peut faire évoluer son caractère et entrer dans un élan d’entraide et de solidarité salvateur. Dans ce roman efficace et plein d’humour, vous croiserez des personnages attachants qui révèlent les qualités humaines de tout un chacun. En apprenant à connaître les uns et les autres, Lili-Belle la rebelle ne va-t-elle pas se constituer une nouvelle famille ?

illustration

Les autres chroniques du libraire