Chronique Le Japon d’Amélie Nothomb de Amélie Nothomb

Isabelle Theillet Librairie Mots & Motions (Saint-Mandé)

Fidèle lectrice d’Amélie Nothomb depuis Les Catilinaires paru en 1995, j’ai l’honnêteté de dire que, selon le cru de l’année, j’aime ou j’aime pas. Mais je suis toujours sûre d’apprécier ses « autobiographies japonaises ». Excellente idée du Livre de Poche de regrouper en un seul volume tout ce qu’elle a écrit concernant les années qu’elle a passées au pays du Soleil-Levant : son expérience dans une entreprise nippone (Stupeur et tremblements, 1999), les trois premières années de sa vie (Métaphysique des tubes, 2000), son histoire amoureuse avec Rinri (Ni d’Ève ni d’Adam, 2007), une nouvelle parue en 2011 intitulée « Les Myrtilles » – tellement représentative de son talent –, puis son retour au Japon après la catastrophe de Fukushima, ses retrouvailles avec Rinri et sa nounou (La Nostalgie heureuse, 2013). Présenté sous étui plastifié, l’objet est relié à la japonaise, ce qui en fait un volume de 560 pages fort agréable à manier et à offrir. Une vraie réussite pour (re)découvrir cette romancière désormais mythique.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@