Chronique La Papote de Yannick Jaulin

Isabelle Theillet Librairie Mots & Motions (Saint-Mandé)

Trois sœurs abandonnées par leurs parents se débrouillent toutes seules pour vivre. Mais parmi elles, l’adorable Mimosa achète un jour au marché une poupée de chiffon appelée Papote. Le marchand lui explique qu’il faut juste l’aimer et lui chanter : « À la ballote Marie-Charlotte qui fait des crottes pour sa papote »… afin qu’elle fasse des crottes en or. Naïve Mimosa qui se fait rabrouer par ses sœurs ! Elle pleure et se console avec la papote entre les bras à qui elle chante la ritournelle. Et voilà plein de crottes en or ! Les trois sœurs sont sauvées du besoin. Jusqu’à ce qu’un voisin jaloux ne lui vole sa papote, puis que le jeune roi passe par-là. Ne comptez pas sur moi pour vous raconter la suite de ce conte d’inspiration vendéenne, que Yannick Jaulin nous offre avec sa verve de « diseur », comme on le nomme souvent. Les illustrations de Samuel Ribeyron sont d’un charme fou et servent cet album avec beaucoup de réussite. Car il y a aimer et aimer… Mimosa vous l’apprendra.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@