Dossier Premier matin de Fleur Oury

Traiter du thème de l’école durant la période de la rentrée n’a rien de novateur… mais cette nouvelle année scolaire s’accompagne de parutions dans lesquelles les auteurs et les illustrateurs se sont fait plaisir. Ils renouvellent le sujet de manière douce et amusante, enjouée et même gourmande !

Commençons de manière douce avec Premier matin. Ce matin-là, Petit Ours est roulé en boule dans les fougères : il ne veut pas aller à l’école ! Les craintes de Petit Ours seront considérées par un Grand Ours bienveillant. Ce dernier va le conduire à l’école tout en lui expliquant ce qui va se passer en ce premier jour. Fleur Oury montre une belle justesse pour son tout premier album. Ainsi, on sort apaisé et confiant de la lecture de Premier matin. Continuons de manière humoristique avec Maman à l’école. Comme pour Petit Ours, c’est la première rentrée de la petite fille et sa maman l’accompagne. Au seuil de la classe, des enfants sont seuls et pleurent. Notre héroïne panique : hors de question de laisser maman partir. Elle va déployer des trésors d’imagination pour la retenir, comme « la technique de la moule » ou celle « du bébé orang-outan », tant et si bien que la maman va rester. Elle participe aux activités avec les enfants, mange à la cantine, ronfle durant la sieste… Au cours de la récré, la petite fille se sent en confiance et laisse partir sa maman. La journée se terminera sans accroc – et la petite fille aura même envie de retourner à l’école le lendemain ! Avec des illustrations à la fois tendres et drôles, Éric Veillé et Pauline Martin dédramatisent parfaitement la première rentrée avec Maman à l’école. Suite à ces histoires, je vous propose un temps de récréation avec Le Livre-tapis d’activités géant sur l’école (Actes Sud Junior, 1 x 1,50 mètre !). Géraldine Alibeu invite les enfants à dessiner le menu de la cantine, à barbouiller des cahiers, à dessiner les visages des copains, de la directrice et des enseignants, ou encore à inventer des couvertures aux livres de la bibliothèque de classe. Les illustrations en broderies de Géraldine Alibeu sont originales et le tout permet de passer un bon moment créatif. Terminons par quelques révisions… L’École à la casserole permet de réviser ses leçons en cuisinant. Le livre compte cinquante vraies recettes de cuisine, qui abordent cinquante leçons que l’on voit à l’école primaire. Mathématiques et français, histoire-géo et sciences, langues et arts visuels : toutes ces matières sont revisitées de manière tonique et décomplexée. Prenons un exemple pour mieux comprendre le concept avec la recette de la page 62 en géographie : « La poule au pot picote du pain dur ». Dans la leçon, Jacotte raconte son tour de France, prétexte à nommer les principaux massifs montagneux et les mers qui entourent le pays. Les attributs propres à chaque région sont représentés en images sur la carte placée en-dessous, et la recette de la poule au pot accompagne le tout. Voilà qui est astucieux, décalé et très bien mené !

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@