Chronique La Princesse aux petits plats de Annie Marandin

La passion de cette princesse, c’est la cuisine. Elle passe ses journées à préparer des plats et à s’en régaler lors de festins sans fin. Son tour de taille généreux fait qu’on la surnomme « Rebondie ». À l’âge de 15 ans, le roi la contraint à se marier. Mais elle n’en a aucune envie. Elle pense pouvoir en réchapper en glissant une condition : celui qui sera capable de manger davantage qu’elle pourra l’épouser. Durant un an, princes, chevaliers et autres courtisans vont se succéder, sans succès. Aucun n’a l’appétit de Rebondie ! Un dernier prétendant se présente. Jean est très mince, mais l’avalanche de plats, sauces et desserts ne l’affole pas, au contraire. En outre, son minois ne laisse pas la princesse indifférente… Le texte enlevé d’Annie Marandin a des accents malicieux et ne manquera pas de faire rire. Les illustrations de Lucile Placin sont résolument joyeuses et ses couleurs rappellent les jolies nuances des étals des pâtissiers. Miam !

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@