Chronique Vladimir et Clémence de Cécile Hennerolles

Vladimir est un photographe passionné qui se sépare rarement de son Leica. Fasciné par les êtres et les choses marqués par le temps, il a fait des portraits de vieilles personnes sa spécialité. La vie de Vladimir bascule le jour où il fait la connaissance d’une jeune femme invisible, Clémence. Très vite, il veut passer tout son temps avec cette jolie semeuse de petits cailloux blancs toujours vêtue de rouge. Un bel amour grandit, « Vladimir et Clémence avaient constaté que chaque minute passée ensemble avait comme un petit parfum de bonheur. » Une attirance irrésistible ne suffit pourtant pas à contrer les mauvais regards – imaginez vos voisins au restaurant alors que vous conversez avec une personne invisible ! Vladimir et Clémence vont devoir apprendre à se faire confiance… Le texte de Cécile Hennerolles n’est rien moins qu’envoûtant. Délicatement illustré à l’aquarelle par Sandrine Bonini, ce volume au charme intemporel sera apprécié par les jeunes dès 9 ans, comme par les grands.

 

Gaëlle FARRE (Maupetit - 13001 Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@