Chronique Le grand bazar des Weepers Circus de Clotilde Perrin

Un courant d’air frais, tonique et vitaminé souffle sur le genre du livre-CD ! Au programme : quelques animaux, du cirque et des ogres, de la drôlerie et de la poésie, sans oublier un peu de réflexion. Il y en a pour les petits et les grands. À vos platines !

Le Weepers Circus est un groupe de chanson française et de rock, qui signe avec Le Grand Bazar son deuxième album-CD pour enfants. La première plage donne le ton : des animaux comme « un lapin pas trop crétin », « un goupil très subtil » ou un « corbac aux baskets » se réunissent sur l’Arche de Noé. Les rimes et la bonne humeur se retrouvent sur les seize chansons qui se succèdent à un rythme endiablé. On trouve dix titres inédits et six réécritures de grands classiques de la chanson pour enfants. Les styles vont de la berceuse aux rythmes africains et du rock au rap. Pirouette Cacahouète sur fond de hip-hop, il fallait oser ! Les Weepers Circus l’ont fait et c’est une réussite. Des invités de marque comme Aldebert ou les Ogres de Barback accompagnent le groupe sur plusieurs titres ; Dick Rivers se fait super-héros tandis que François Morel chante sur fond de Beethoven et Mozart ! Le style joyeux de Clotilde Perrin se déploie tout au long du livre et va de pair avec le ton de l’album. On reste dans la chanson avec les quatorze premières pistes de Pitt Ocha et la tisane de couleurs. Les Ogres de Barback se sont à nouveau entourés d’invités prestigieux (Anne Sylvestre, Thomas Fersen et tant d’autres) pour la troisième aventure de leur héros Pitt Ocha. Des appels à la décroissance et au développement durable, quelques boutons de varicelle et une berceuse : les thèmes visités sont variés ! Un conte musical de 33 minutes suit les chansons dans lequel le petit garçon qui jongle avec les sons va tout faire pour que les habitants de son pays aux mille couleurs ne soient plus malades. La diversité musicale, le voyage et le respect de la différence sont mis à l’honneur, et la palette de couleurs vives d’Éric Fleury renforce la vigueur du propos. Ça swingue dans les paroles comme dans les dessins avec ces deux albums-CD. On en redemande !

 

Retrouvez les vidéos de Pitt Ocha et la tisane de couleurs ici.

 

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@