Chronique La coloc de Jean-Philippe Blondel

Il a 16 ans et va vivre son année de Première littéraire dans un appartement en colocation. Romain revient sur ces quelques mois où il vivra nombre de bons moments, quelques peines aussi : des expériences qui le feront grandir.

À sa mort, la grand-mère de Romain lègue à ses héritiers un appartement en ville. Ce dernier, qui a toujours vécu à la campagne, propose d’occuper le logement désormais libre afin d’épargner à ses parents les allers-retours interminables entre le lycée et le domicile familial. L’idée est acceptée et Romain s’installe avec deux autres adolescents. En colocation à 16 ans, si jeune et déjà autonome, cela fait rêver ! Au début, l’enthousiasme et l’excitation d’être (presque) indépendant l’emportent. Mais les aléas de la vie et du quotidien ne manqueront pas de se rappeler très vite au bon souvenir des jeunes gens. Il y aura la première fête, la première copine, la première rupture, les premiers conflits avec les autres occupants de l’appartement et le départ de l’un d’eux… L’auteur nous réserve ensuite des surprises. Son roman ne montre pas seulement des adolescents qui se débattent avec le quotidien, il compose aussi une belle galerie de personnages secondaires. La grand-mère disparue, notamment, qui laisse à son petit-fils un autre héritage que l’appartement, un héritage qui poussera Romain à envisager l’avenir, pour lui, mais aussi pour un ami. Il y a également des adultes qui se cherchent, comme les parents de Romain. Ainsi, Jean-Philippe Blondel parle du passage de l’adolescence à l’âge adulte, en même temps que du difficile métier de parent. Romain va comprendre que les personnes qui l’entourent sont pleines de nuances. Les joies comme les épreuves liées à l’apprentissage de l’émancipation vont faire mûrir le jeune homme. à la veille de sa Terminale Littéraire, il est face à l’impérieux désir d’être le réalisateur de sa vie et non pas seulement un acteur. C’est une formidable énergie avant d’entamer une année si importante !

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@