Chronique 2 Filles sur le toit de Alice Kuipers

Sur les conseils de Lynda, une psychologue qu’elle voit depuis quelque temps, Sophie écrit ce qu’elle ressent dans un cahier. Mais elle ne trouve pas l’exercice facile. Sa sœur est morte il y a quelques mois et elle ne s’en remet pas, elle ne sait pas comment surmonter l’événement et donne aux autres le sentiment de ne rien ressentir… Sophie a 16 ans et ne sait plus comment être. Elle se sent inférieure à celle qui n’est plus là. Pis encore, elle se sent coupable. La tension monte, qu’a-t-elle pu faire pour se sentir si mal, quel est son rôle dans la disparition de sa sœur ? La tension monte crescendo en approchant de la fin. Alice Kuipers avait beaucoup ému ses lecteurs avec son premier roman Ne t’inquiète pas pour moi, où l’acte d’écrire avait une grande place. Dans ce deuxième roman, elle livre encore le portrait attachant d’une adolescente et parle avec justesse du deuil et de ce sentiment de culpabilité qui isole l’héroïne du monde qui l’entoure. Heureusement, l’écriture est là.


FARRE GAËLLE, Librairie MAUPETIT, Marseille

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@