Chronique L’Usine de Yaël Hassan

À Beaujour, la majorité des habitants du village vit de l’usine de jouets. Alors quand elle menace de fermer, c’est toute une communauté qui est en danger. À l’école, les enfants sont inquiets et parlent de l’avenir. La directrice voudrait que les soucis des adultes ne déteignent pas sur ses élèves, mais ceux-ci vont au contraire faire front. Ils veulent dire ce qu’ils ressentent. Anne, une des maîtresses de l’école, formalise leurs envies et c’est grâce à elle que naît le projet de l’année de l’école : un blog dans lequel les enfants pourront s’exprimer sur ce qui se passe à l’usine. Yaël Hassan aborde très concrètement le monde de l’entreprise dans L’Usine. Elle parle des relations entre la direction et les employés, fournissant un éclairage très limpide sur le fonctionnement de l’économie. L’Usine est un roman choral qui se lit d’une traite. On est entraîné par des voix tour à tour enjouées, timides ou frondeuses ; des voix d’enfants qui changeront le destin de leur village.

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@