Chronique Les Cinq Malfoutus de Béatrice Alemagna

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Il était une fois cinq personnages « malfoutus ». Entendez par-là qu’ils ne présentent pas bien physiquement. Troué, plié, mou, à l’envers ou raté : ils sont effectivement mal fichus. Cela ne les empêche pas de vivre paisiblement, jusqu’au jour où le « Parfait » arrive. Ce dernier n’est pas troué, il se tient droit et arbore une belle coiffure. Son apparence est donc parfaite, mais il va quelque peu malmener nos cinq héros. Il veut absolument les voir réussir quelque chose. Seulement, les cinq se croient nuls en tout. Le Parfait va les harceler et finir par asséner qu’ils sont de « vraies nullités ». Les cinq lui répondent alors de superbe manière en transformant leurs défauts en qualités. Vive les imperfections : chacun a des trésors cachés, il suffit de les trouver. Le Parfait en est réduit à la solitude et au silence : quelle jolie pirouette ! Les Cinq Malfoutus est un bel hymne à la différence et à la tolérance. Les illustrations de Beatrice Alemagna se déploient grâce au format généreux du livre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@