Chronique L'Herbier philosophe de Agnès Domergue

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Pour chaque plante représentée dans l'album – l'angélique, le pavot douteux, l'amour-en-cage ou encore la lunaire, un koan est placé en regard. À l’instar du haïku, le koan est une forme littéraire courte qui peut être une question, une énigme ou une anecdote. Exemple : pour la plante « Ne m'oubliez pas », le koan est « Quels souvenirs as-tu de tes instants oubliés ? ». Ainsi, L’Herbier philosophe allie poésie, nature et philosophie. Cet album singulier est d'une finesse rare, aussi bien dans sa partie littéraire qu'artistique. Les propositions, interrogatives ou affirmatives, toujours subtiles, se mêlent aux aquarelles réalisées par une Cécile Hudrisier au sommet de son art délicat. Les deux artistes se complètent à nouveau merveilleusement dans cet herbier°: elles éveillent nos consciences, nos sensibilités et nous invitent à (re)placer la beauté au cœur de celles-ci.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@