Chronique Jungle de Vincent Pianina

La couverture l’annonce en grands caractères : Vincent Pianina nous emmène dans la jungle à travers sept doubles pages mettant en scène un explorateur et un dénouement plein d’humour. La découverte de l’espace sauvage par l’explorateur est toujours très plaisante au premier abord. Les plumes des perroquets ont des couleurs chatoyantes ; le petit homme se chauffe au soleil et se régale de fruits rares. Il profite d’une faune variée… Mais viennent ensuite les déconvenues. Attention en effet aux déjections des perroquets, à la météo qui évolue très vite et aux fruits inconnus. De plus, si la faune est variée, elle n’en reste pas moins dangereuse et on n’est pas à l’abri d’une morsure… ou pire ! L’explorateur ne va pas se laisser faire et, plutôt que de s’adapter, il recrée sa propre jungle en éliminant ses dangers. Les couleurs vives de Vincent Pianina, alliées à un texte court et à des surprises visuelles, font de Jungle un album dynamique que l’on a plaisir à relire.

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@