Chronique H.E.N.R.I. a les oreilles qui bougent de Yves Grevet

Henri arrive un matin dans la classe de Manon. Il vient de loin et ne parle presque pas, car il ne connaît pas le français. Mais Manon va se faire un plaisir de l’aider les premiers jours. Le petit garçon étonne souvent ses nouveaux camarades par ses réactions, par exemple lorsqu’il scrute chaque élément de son matériel de classe. Il attise également beaucoup leur curiosité quant à son origine. D’où peut-il venir, d’Australie ou d’une autre planète ? Manon, elle, se demande comment Henri parvient à ensorceler la maîtresse durant la séance de lecture. Elle est sûre, en effet, qu’il y a un lien entre les oreilles d’Henri qui ont bougé à la fin de l’histoire et le fait que la maîtresse reprenne au début, et pour le plus grand plaisir de la classe, le conte du Petit Poucet… Yves Grevet inaugure avec H.E.N.R.I. a les oreilles qui bougent une nouvelle série dans la collection « Premiers romans » de Nathan. Ce personnage curieux et intrigant est attachant, et on a hâte d’en savoir plus sur ses origines et ses pouvoirs magiques.

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@