Chronique Bouc cornu, Biquette et ses biquets de Fabienne Morel, Debora Di Gilio

Après une variante italienne du Chaperon rouge et une version bretonne des Trois Petits Cochons (tous deux chez Syros), le duo de conteuses Huile d’olive et Beurre salé s’est intéressé au Loup et ses sept chevreaux, nous offrant un nouveau livre-CD drôle et dynamique, Bouc cornu, Biquette et ses Biquets. Biquette a bien prévenu ses biquets en partant : « N’ouvrez la porte à personne. Bouc cornu n’est jamais loin. » Les biquets sont vigilants et vont démasquer le bouc plusieurs fois à cause de son mauvais italien, sa grosse voix et ses pattes noires. À la quatrième tentative du bouc, cependant, ils se font attraper et sont dévorés. En découvrant cela, Biquette ira bien sûr secourir ses petits et l’issue sera fatale pour le bouc. Le conte est dit et chanté sur le CD avec panache. Les conteuses Debora Di Gilio et Fabienne Morel ont une énergie telle, que l’on se croirait au spectacle. Les couleurs vives et fraîches de l’illustratrice Nathalie Choux se marient, quant à elles, parfaitement à l’histoire. On en redemande !

 

Gaëlle FARRE (Maupetit - 13001 Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@