Chronique Je parle comme une rivière de Jordan Scott

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

L’enfant connaît les mots et il les entend. Mais quand il s’agit d’énoncer lui-même des phrases à haute voix, rien ne sort de sa bouche. Un soir, après une journée d’école particulièrement difficile, l’enfant et son père se retrouvent à la rivière. Ils marchent au bord de l’eau et l’enfant évacuera peu à peu la honte d’avoir été moqué dans sa classe. Il faut saluer ce père qui n’est pas dans l’impatience d’entendre son enfant, mais dans l’attente qu’il se trouve une place dans un monde qui en laisse si peu aux différents en général, et aux enfants qui parlent « comme des rivières » en particulier. L’auteur s’est inspiré de sa propre histoire d’enfant bégayant pour écrire cet album et cela se sent tant l’émotion est palpable. Les illustrations, représentant tour à tour les angoisses de l’enfant et la quiétude de la nature, sont superbes. C’est assurément un album à avoir !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@