Dossier Le Livre de la jungle très jungle de Josef Antón

Céline Bouju Librairie Doucet (Le Mans)

En Antarctique, dans la savane, la jungle, la rivière et la mer, les animaux de ces quatre albums documentaires nous entraînent dans le sillage de leurs univers. Que ce soit auprès du manchot, du lionceau, du poisson, plongez au cœur de la nature.

Gallimard Jeunesse propose trois albums qui peuvent se lire comme des histoires qui sont aussi des documentaires. Avec Ella Bailey, l’éditeur inaugure une collection dont les deux premiers titres sont Une journée dans la savane et Une journée en Antarctique. L’on y suit respectivement un lionceau et un manchot Adélie. Pour chaque héros animal, le franchissement d’une grande étape est relaté. Dans le cas du jeune lion, c’est sa première journée au sein de la troupe. Depuis sa naissance, on le tient à l’écart du groupe, car il est trop faible pour se défendre. Mais maintenant, il est prêt. Le lecteur découvre ainsi le déroulement d’une journée du petit félin parmi ses semblables, ainsi que la faune environnante. Pour le manchot, c’est le moment de plonger pour la première fois dans l’océan Antarctique. Il devait attendre d’être assez robuste. C’est aujourd’hui le cas et il est apte à faire le grand saut. Comme pour le lionceau, on découvre le quotidien de l’animal. Au début et à la fin de chaque titre sont recensées les espèces que l’enfant a pu découvrir tout au long de l’album. Les illustrations aux tons doux donnent à l’ensemble un cachet tout particulier.

Toujours chez Gallimard Jeunesse, Le Fabuleux Voyage du petit poisson propose de suivre la migration d’un poisson, de l’eau douce d’une rivière à la mer. Au fil de ce grand périple, il croise nombre d’espèces dans des paysages toujours différents. Le chemin est long, mais le petit poisson arrivera à bon port, parmi les siens. Sur le même principe que les deux premiers albums, l’auteur nous fait découvrir ce curieux phénomène de migration en le racontant à la manière d’une histoire du soir. C’est poétique, tout en rimes et avec autant de douceur que les albums d’Ella Bailey. Pour donner de la vivacité à l’histoire, le poisson apparaît frétillant au centre de chaque page grâce à un système d’hologramme.

Pour finir, Albin Michel Jeunesse nous emmène au cœur de la forêt avec son Livre de la jungle très jungle, un livre-jeu haut en couleur. Au milieu d’une flore qui s’affiche dans des tons chauds et flamboyants, des animaux malins s’amusent à se cacher du lecteur. Sous des flaps, il faudra les chercher et, d’après leurs noms décalés, il faudra les repérer. Simone la tortue, Riquette la chenille, Mouf l’hippopotame… et bien d’autres encore peuplent cette jungle foisonnante de détails. Les illustrations sont une réussite et contribuent largement au charme de l’album.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@