Dossier Paris de Christophe Tranchant

Ville de rêve, ville rêvée et même fantasmée, ville à découvrir et à parcourir… Paris est une ville mythique qui ne cesse d’inspirer les artistes d’hier et d’aujourd’hui. Cet hiver, ce ne sont pas moins de quatre livres qui la mettent à l’honneur dans les rayons jeunesse des librairies !

Commençons par Henri va à Paris. Cet album publié initialement en 1962 aux États-Unis, paraît enfin en France chez Hélium. Henri vit à Reboul et est obnubilé par la ville capitale : « Paris c’est charmant. Paris, c’est beau. Paris c’est la fête. » Un jour, il part à sa conquête, mais sur le chemin qui l’y mène, une sieste et un petit oiseau chamboulent son beau projet… et Henri retourne à Reboul ! Illustrée par le designer Saul Bass, cette histoire signée par Leonore Klein est une merveille de drôlerie. Tandis qu’Henri rêve de Paris, Brune rêve de la Tour Eiffel. Ce jour-là, elle s’ennuie fort et décide de partir en quête du célèbre monument. Elle rencontre quelques obstacles en chemin, mais Brune n’hésite pas à demander de l’aide à divers corps de métiers emblématiques de la capitale, un bouquiniste sur les quais de Seine, un loueur de poneys aux Tuileries, et quelques autres. Au terme de l’aventure, la petite fille et ses nouveaux amis rencontrés en chemin contemplent la Tour tant désirée. Sur la dernière page, Iris de Moüy retrace le périple de la fillette, en guise d’invitation à suivre ses traces. Le nouveau titre de la collection de « L’Imagerie » chez Milan, Paris, apporte des réponses aux questions des enfants sur la capitale, à partir de 4 ans. Le livre est découpé en plusieurs chapitres, qui sont autant de pistes pour aborder la ville de manière urbaine (qu’est-ce qu’une capitale ? un arrondissement ? comment utiliser le métro ?) et touristique. Les deux rives de la capitale sont passées en revue avec leurs musées et leurs quartiers emblématiques, leurs monuments et leurs jardins. Le projet des auteurs va bien au-delà de l’imagier classique, et la richesse de cet album documentaire, illustré par un collectif dynamique, doit être soulignée. Pour terminer, arrêtons-nous sur Paris 2050, où Davide Cali imagine comment sera la capitale en 2050. On se déplace en mammouth (un bus à six étages), une Donkey Kong Tower est érigée place de la République et le port du scaphandre est obligatoire pour tous afin de résister aux pollens transgéniques… Les inventions de l’auteur font écho à l’actualité récente, aux évolutions possibles et aux craintes de notre société, donnant ainsi à réfléchir. Le collectif d’illustrateurs italiens ALE + ALE met en images ces visions futuristes, faisant de Paris 2050 un album qui ne peut qu’interpeller autant graphiquement qu’intellectuellement.

Par Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@