Dossier L’Herbier des Drôles de Petites Bêtes de Antoon Krings

Cela se produit tous les ans, mais on ne s’en lasse pas et même on l’attend : le retour du printemps. La renaissance de la nature et les arbres qui se parent de vert… Les éditeurs offrent de belles parutions afin que feuilles, fleurs et arbres soient les meilleurs amis des enfants comme des grands.

Dans Une journée à la campagne, René Mettler place son lecteur aux premières loges de ce qui se passe dans la nature du point du jour au coucher du soleil. Détaillé et minutieux, on contemple avec ravissement les activités des animaux sauvages au bord du lac, dans les prés et la forêt. Cette promenade peut facilement être reproduite et les enfants pourront recueillir feuilles et fleurs qui trouveront leur place dans des herbiers. Car chaque année voit la parution de nouveaux titres où réunir feuilles et fleurs. En voici justement deux ! Le premier, L’Herbier des feuilles, chez Milan, se distingue par sa forme : une couverture en imitation cuir et tenue par une ficelle à dénouer en font un carnet naturaliste que les enfants auront plaisir à remplir. Une présentation soignée pour cet herbier qui fonctionne par doubles pages. Une courte description des arbres retenus et de leur symbolique sont données en page de gauche, tandis que celle de droite peut accueillir les feuilles. Le deuxième, L’Herbier des Drôles de Petites Bêtes, se distingue par son grand format (35 x 24 cm) et les héros bien connus des tout-petits qu’il met en scène. Dans la première partie, Antoon Krings a retenu dix personnages. Chacun représente une fleur du jardin. Sur la page de gauche, il a dessiné la fleur à la manière des botanistes du xviiie siècle. Chaque page de droite a un rabat sous lequel l’enfant pourra coller sa fleur, trouver un texte d’information la concernant et les explications pour fabriquer cette fleur en papier. On trouve en deuxième partie un véritable atelier pourvu de tous les éléments qui permettront aux enfants d’offrir leurs fleurs de papier, enveloppe, pochette, cadre à fleurs, etc. Passons pour terminer au projet Forêt-wood, qui n’est rien moins qu’extrêmement enthousiasmant. Le Rouergue Jeunesse fête ses vingt ans en 2013 et a choisi de placer l’arbre à l’honneur, car « à chaque grand événement l’homme a toujours planté un arbre. Arbre de fécondité, d’indépendance, de festivité, de naissance, de liberté. » Forêt-wood, c’est d’abord un album habité par plus d’une centaine d’arbres inventés par Olivier Douzou et José Parrondo : des arbres imaginaires, décalés, rigolos, fantaisistes, comme le « sylva vartanus, arbre yéyé » ou le « mongolfus, arbre itinérant ». Pas de pages de garde : la forêt est partout ! L’album est prolongé par un blog du même nom que le livre, où chacun est invité à participer à la constitution de cette forêt. À vos plumes !

 

Découvrez un extrait de Forêt-Wood.

 

Pour planter votre arbre, rendez-vous sur le blog Forêt-Wood.

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@